20130209083612

J’annonçais fin septembre 2014, l’arrivée d’un nouveau MOBA nommé STRIFE expliquant ses points forts sur des concurrents déjà bien en place ainsi que l’ouverture de mon 3e site sur ce jeu qui m’avait tant convaincu. Nous voici quelques mois plus tard et force est de constaté que ce jeu ne se développe pas… Pire ! il a perdu sa communauté.

Je vous propose une rapide explication de ce qui m’a le plus marqué :

 

1. Une campagne publicitaire aussi succincte qu’inefficace :

Il est vrai que j’ai connu STRIFE par une publicité sur mon autre site « REDEYES.EU » mais plus le temps passait et plus je me suis étonné de ne pas voir tant de publicités que ça. Après un mois ces dernières devenaient presque inexistantes alors qu’aux yeux de la communauté française (alors naissante), le rassemblement commençait à peine … Problème de budget ou surestimation de l’effet de boule de neige ?

 

2. Peu de parutions dans les magazines web :

Avant le démarrage du projet STRIFE, il y avait bien eu quelques articles parlant de ce nouveau jeu mais on ne constate presque aucun suivi sur ses débuts et son évolution. Là encore, on s’étonne du travail de leur équipe de communication.

 

3. Une publicité très/trop ciblé sur l’Indonésie/Malaisie :

En fouillant sur la toile, on se rend facilement compte que les populations « Facebook » et autres fan-sites viennent tous de la même zone « Indonésie/Malaisie ». A cet endroit du globe, le nombre de joueurs de STRIFE est très important et des compétitions y sont organisées. Il me semble même être tombé sur des publicités alimentaires… La maison créatrice S2 GAMES aurait-elle choisi de se concentrer sur un marché local ? Le peu de moyens mis en oeuvre en occident comparé aux dépenses démesurés dans les îles d’Asie semble confirmer cette hypothèse.

 

4. Une concurrence trop forte :

STRIFE se voulait être « nerveux » et « sans communauté toxique », un positionnement ciblant les défauts du principal éditeur concurrent RIOT (pour le jeu LEAGUE OF LEGENDS).

En octobre 2014, RIOT annonce une refonte graphique de son jeu, des nouveautés plus « funs » ainsi que divers modifications. RIOT promet également d’accentuer ses efforts sur les joueurs les plus toxiques de LEAGUE OF LEGENDS. Les pires joueurs n’ont d’ailleurs perçu aucune récompense à l’issue de la saison de fin 2014.

Riposte ou coïncidence ? Que se soit l’un ou l’autre, il y a fort à parier que ces modifications ont contribuer à tuer le projet STRIFE dans l’oeuf.

 

5. Erreur stratégique ?

En souhaitant s’appuyer sur les défauts du jeu dominant le marché et en créant un univers similaire (graphiques, héros), la sauce STRIFE ne semble pas avoir pris. Rappelons que le studio S2 GAMES avait déjà par le passé voulu créer un « DOTA2″ avec « HEROES OF THE NEWERTH », mais le studio encore jeune à cette époque n’avait pas su s’imposer malgré de très bons débuts. Avec STRIFE, son image en a repris un coup. Bien que leur travail (aussi bien sur STRIFE que sur HON) est excellent en terme de jouabilité, la firme semble manquer cruellement d’une direction stratégique performante.

 

Conclusion :

Le site WWW.STRIFE-FRANCE.FR n’est plus et ne sera plus entretenu jusqu’à la fin du contrat d’hébergement du serveur…

 

Un spoil ? Mais quel spoil ?

Bien que mes projets sur le jeu STRIFE s’arrêtent, ceux concernant le jeu LEAGUE OF LEGENDS continuent au delà du site www.redeyes.eu avec …. RIOT.

Mais je ne vous en dis pas plus pour le moment… la suite très prochainement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>