l_b19-business-strategie-recruter

Vous avez lu mon premier guide et êtes toujours déterminé à constituer votre équipe ? Alors il est temps de passer à du concret !

On appelle « noyau dur » le centre de l’équipe. Dans l’idéal, ce noyau doit être soudé et solide… d’où l’expression de noyau dur ! Plus concrètement il s’agit de vos membres de confiance, vos membres fondateurs.

Comme nous l’avons souligné dans le premier guide, l’orientation de l’équipe à créer dépend de vous et vous seul ! Ne créez pas une équipe de joueurs haut-niveau pour faire des parties « funs », ne recrutez pas non plus vos amis « casus » pour constituer une équipe compétitive. Vous devez rester cohérent à vos objectifs.


« Pourquoi ? Ce n’est que le début de l’équipe, mes amis me permettent d’avoir du monde bien que d’un niveau différent de celui visé…  je recruterai ce qu’il faut par la suite… »

Lorsque vous créez votre équipe, personne ne la connaît! Ni ses membres, ni son niveau. La première impression étant la plus importante, lorsque vos joueurs s’afficheront en partie ou en raid, les autres joueurs retiendront de votre équipe : le niveau et l’ambiance dégagé par vos membres.

Soyons clair, si vos premiers membres sont très sympas mais de faible niveau vous obtiendrez l’étiquette de « Noob » et pour vous en défaire… il va falloir ramer ! Et comme si cela ne suffisait pas, cette étiquette aura tendance à impacter vos recrutements. Résultat, vous aurez tendance à recevoir des « applys »(candidatures) du même acabit (Noob mais sympa).

Bien entendu ce raisonnement s’applique également aux joueurs de haut-niveau ayant un mauvais comportement, faisant passer votre équipe pour des « Bad manners » (mauvais comportement).

S’il ne s’agissait que de ça, nous pourrions imaginer recommencer à zéro s’armant d’un nouveau noyau. Malheureusement (ou heureusement) vos prouesses de leader vous suivront, en bien comme en mal.

Vous l’avez compris, le choix de votre noyau dur est très important pour le lancement…


« Sur qui compter pour la création d’une équipe ? »

Ciblez avant tout des joueurs du niveau voulu (casual, noob, moyen-bon, haut-level)

  • Recruter des amis « actifs » : J’insiste sur le mot « actif » ! Les amis sont toujours prêts à vous aider mais certains ont tendance à déclarer haut et fort leur motivation avant de vraiment savoir ce qu’il en retourne. N’hésitez pas à leur expliquer en détail de quelle manière l’équipe va tourner, des disponibilités que vous allez demander etc…
  • Recruter des joueurs que vous connaissez : Vous jouez avec eux, vous avez donc toutes les infos nécessaire pour les estimer (niveau, temps de jeu, état d’esprit).

Bien qu’il existe une 3e solution, à savoir le recrutement de joueurs inconnus, je le déconseille fortement (pour les raisons exposées plus haut) ou en quantité limitée pour assurer leur intégration.


« J’ai assez de contacts pour former 3 équipes d’un coup. Etape suivante s’il vous plaît ! »

Vous avez pris le temps de vous faire connaître en jeu et votre réseau d’amis/contacts est suffisant pour constituer votre équipe ? Vient alors la question « à qui proposer votre projet ? ».

En amour comme en amitié, il n’y a pas de formule magique pour une bonne cohésion d’équipe. On peut en revanche sélectionner ses joueurs sur quelques critères façon Meetic.


Les recommandations de Papa KyS  :

  • Objectif commun : Le but d’une équipe est d’évoluer ensemble et d’affronter les difficultés ensemble. Pour ça il faut être sur la même longueur d’ondes.

Prenons le cas d’une équipe de foot. Si la moitié de vos joueurs vise le passage en Ligue 2 et que l’équipe y arrive, ces joueurs n’auront pas forcément la volonté de viser le passage en Ligue 1 qui demande plus de temps et d’entrainement. Si l’autre moitié de vos joueurs vise quant à elle dès le début la Ligue 1, alors le passage en Ligue 2 n’est pas vécu comme finalité mais comme une étape. vous serez confronté à un problème d’équipe qui peut conduire au départ de joueurs. Préciser les objectifs de l’équipe s’avère nécessaire.

  • Fairplay : c’est valable pour toute équipe. Un joueur peut à lui seul créer des tensions dans tout une équipe ! Assurez-vous que vos joueurs ont un comportement respectueux lors de leurs sorties en matchs/raid.
  • Plages horaires : Si 2 joueurs sur 4 jouent de nuit et les 2 autres la journée, vos joueurs auront l’impression d’être seuls à jouer dans l’équipe ce qui conduira à un départ vers une structure plus adaptée. Vérifiez que vos joueurs aient les mêmes habitudes de jeu avant recrutement.
  • Sens de l’humour : On aime tous déconner… à sa ma manière. Il peut être bon de rassembler vos joueurs sur un tchat vocal avant de créer votre noyau histoire de vérifier vos affinités. Si votre joueur A aime les blagues sur les blondes et les belges et que votre joueur B est lui même blonde ou belge… je vous laisse imaginer l’ambiance qui va se développer.
  • L’envie de participer au projet : Ne recrutez que des joueurs motivés, ne les forcez pas à coup lourdes argumentations à chacune de leurs connexions au jeu. Le faire provoquera deux choses : une attente très forte de leur part quant à vos promesses et un risque de départ rapide. Exposez vos idées et laissez un temps de réflexion. Si le joueur ciblé ne pose aucune question ou s’il ne vous relance pas, c’est qu’il ne sera pas fiable.
  • Tempéraments complémentaires : Comme dans un couple, les membres d’une équipe peuvent se disputer mais il ne faut pas que ça dure. Privilégiez la diversité des caractères. Le perfectionniste sera plus exigent, le râleur moins tolérant mais secouera l’équipe, le diplomate calmera les conflits…. Une équipe de perfectionnistes fera passer le jeu avant la relation humaine, les diplomates risquent de manquer de motivation et les râleurs pourraient en surnombre détériorer l’ambiance au sein de votre équipe. Diversifier c’est enrichir !

 

Maintenant que vous savez qui recruter et comment, il ne reste plus qu’à se lancer !

Nous verrons prochainement comment travailler la cohésion d’équipe, l’organisation ainsi que le rôle du manager (chef d’équipe).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>